Au départ de l’aéroport Paris-Roissy Charles de Gaulle, Air Canada propose à l’année 2 vols quotidiens non-stop, l’un à destination de Montréal-Trudeau, l’autre de Toronto-Pearson. Pour répondre à la demande de la haute saison estivale, la compagnie proposera un vol supplémentaire quotidien entre Paris et Montréal du 16 juin au 17 septembre 2017. Air Canada précise que les horaires de ces deux lignes opérées à l’année « sont étudiés pour permettre aux passagers d’Air Canada basés au départ de Paris de bénéficier de correspondances idéales à Montréal et Toronto vers son vaste réseau sur l’ensemble du continent américain« . Du 10 juin au 14 octobre 2017, la compagnie nationale canadienne va également lancer une toute nouvelle liaison saisonnière non-stop entre Montréal et l’aéroport de Marseille-Provence, opérée à raison de 3 vols par semaine par Air Canada Rouge, le transporteur loisirs du groupe.

Depuis l’été dernier, Air Canada est également la seule compagnie aérienne à proposer à l’année un vol sans escale entre Lyon et l’Amérique du Nord. Une liaison directe avec Montréal est ainsi assurée jusqu’à 5 fois par semaine. Du 2 juin au 14 septembre, la compagnie y augmentera ses fréquences pour offrir un vol quotidien durant la haute saison estivale. Inaugurée en 2014, la liaison estivale entre Nice-Côte d’Azur et Montréal-Trudeau sera assurée du 2 juin au 15 octobre 2017 à raison de trois vols par semaine les mercredis, vendredis et dimanches. En raison de la demande, la fréquence passera de 3 à 4 vols non-stop par semaine du 18 juin au 15 octobre. Dernière précision : les horaires des vols entre la France et les hubs de Montréal et Toronto ont été pensés pour optimiser les correspondances vers les très nombreuses destinations d’Air Canada aux USA. Les passagers voyageant notamment entre la France et les USA via Montréal ou Toronto voient de plus leurs formalités grandement facilitées et gagnent un temps précieux lors de leur arrivée à destination. Les bagages sont enregistrés et étiquetés de bout en bout, ce qui permet de simplifier leur traitement aux aéroports de Toronto-Pearson et Montréal-Trudeau pour les passagers dont la destination finale se situe aux États-Unis.